Sélectionner une page

Cela fait des semaines que vous ruminez dans votre coin en vous demandant comment demander une augmentation à votre patron ? En effet, votre salaire n’a pas été réévalué depuis des années et vos missions par contre, elles, ont réellement évolué. Mais faire face à son supérieur peut parfois être stressant, il est donc nécessaire d’être bien préparé pour mettre toutes les chances de son côté. Voici quelques conseils pour être mieux armé et à même de réussir votre négociation.

Benchmarkez votre salaire

Avant d’entamer toute discussion, il faut connaître votre valeur sur le marché pour être en mesure de demander une augmentation réaliste. Collectez un maximum d’informations sur les salaires de votre secteur d’activité et sur des postes similaires au vôtre et prenez en compte la région dans laquelle vous exercez.

Vous pouvez également consulter la convention collective de votre entreprise ou vous renseigner sur des sites comme celui de l’Apec qui propose un simulateur en ligne.

Même s’il est tentant d’évoquer le salaire d’un collègue comme levier de négociation, je vous le déconseille toutefois. Vous devez baser votre discussion sur vos réalisations et réussites personnelles et mettre l’accent sur les tâches qui n’auraient pas été prévues dans votre description de poste.

Si vous proposez une fourchette avec valeur basse et haute à votre employeur avec de solides arguments, cela vous donnera davantage de crédibilité.

Faites un état des lieux de vos réalisations

Listez l’ensemble des tâches accomplies lors de l’année écoulée. Vous devez être en mesure de valoriser chacune d’entre elles en apportant des éléments chiffrés. Quel temps avez-vous fait gagner à votre entreprise, quelle réduction des coûts cela a-t-il impliqué, avez-vous ramené de nouveaux clients à votre patron.

Vous pouvez également évoquer des éléments qualitatifs comme les mails de compliments reçus de vos clients ou fournisseurs, votre capacité à motiver les troupes ou encore votre engagement dans les différents projets.

Faites attention à ne pas vous dévaloriser, si vous deviez évoquer certaines difficultés rencontrées, montrez comment vous les avez surmontées et quelles solutions ont été mises en place.

Choisissez bien votre moment pour demander une augmentation de salaire à votre patron

Il n’y a pas réellement de moment clé pour demander une revalorisation de vos revenus. Cependant, une des options est de s’appuyer sur la réalisation d’une tâche qui n’était pas prévue à votre description de poste et que vous avez menée à bien. N’attendez pas plus que quelques semaines, cela sera encore bien présent dans votre esprit et celui de votre supérieur.

Votre entretien annuel de performances est également une très bonne occasion pour discuter d’une hausse de votre salaire. Si votre entretien se déroule bien, profitez de cette occasion pour exprimer vos souhaits en mettant en avant vos succès de l’année écoulée.

Vous voilà désormais mieux armé pour demander une augmentation de salaire à votre manager. Cependant, restez ouvert à la discussion et si vous faites face à un refus, ne vous découragez pas, proposez d’autres alternatives, une prime exceptionnelle ou une possibilité de faire du télétravail par exemple.